Chouette lumineuse

Je cherchais un cadeau de naissance sympa pour des amis qui ont déjà tout le matériel nécessaire pour bébé et je me suis rappelée les veilleuses trop mignonnes que j’avais vu sur le marché de Noël de Montbéliard l’an dernier. Elles sont en vente ici mais je me suis dit que j’allais en faire une moi-même !

J’avais récupéré les guirlandes LED du mariage de mon frère et ça faisait un bon moment que je voulais tenter quelque chose avec : c’était l’occasion !

J’ai donc fait tout d’abord un coussin en forme de chouette que j’ai bien rembourré. Ensuite j’ai cousu grossièrement la guirlande LED dessus pour bien répartir les ampoules et éviter qu’elles ne bougent. Finalement, j’ai fait une jolie housse avec une poche à l’arrière pour ranger le boitier de la guirlande et pouvoir changer les piles si besoin.

La housse est en double gaze de coton. Pour le clin d’œil, j’ai rajouté un grelot et des rubans récupérés sur des décos du mariage des parents du bébé.

Il n’y a plus qu’à attendre l’arrivée du bébé maintenant !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Sous le soleil de Séville

Il me fallait un chapeau pour partir à Séville car la météo annonçait de belles chaleurs et un soleil éclatant pour toute la semaine. Même si j’allais passer la majeure partie de mon séjour dans des salles de conférence climatisées, je comptais bien profiter du week end !

J’ai déjà une belle capeline mais elle est impossible à plier pour la fourrer dans un sac en cas de besoin. J’ai donc décidé de m’en coudre une plus pratique en suivant le super tuto d’Ivanne S.

J’ai fait une erreur lors de ma prise de mesure alors la capeline est un peu juste niveau profondeur mais elle est quand même mettable.

J’ai utilisé une chute de tissu blanc de mes rideaux (aussi utilisée pour cette housse de mac) pour l’extérieur, du coton vert acheté il y a longtemps pour la doublure à l’intérieur et du biais liberty vert assorti pour les finitions.

J’aime beaucoup le résultat même si le rebord ne perdrait rien à être plus rigide (la faute à la vlieseline trop fine que j’ai utilisée).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Toise océan

Après la toise de naissance pour une amie, il me restait encore du ruban de mesure et je ne voyais vraiment pas quoi faire avec, si ce n’est une autre toise !

Après avoir fait le tour de mon stock de tissu, je suis partie au fond des océans en utilisant les mêmes motifs que pour ce tour de lit (merci les « Doudous Déziles »).

Pour le reste, j’ai fait la même chose : rajout d’un passepoil autour, thermocoller les nombres indicateurs, des rubans pour attacher le tout au mur…

Et comme la petite fille du tour de lit a bien grandie, elle va maintenant recevoir une toise !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour cacher la mac

Dans sa liste de Noël, ma belle-sœur avait demandé une housse pour sa machine à coudre… Et bien la voilà, 7 mois plus tard pour son anniversaire ! Il n’est jamais trop tard pour bien faire (et j’ai surtout fait ma petite enquête pour vérifier qu’elle n’en avait pas acheté/fait/eu une entre temps).

Comme la majorité des cadeaux que je fais, j’utilise mes chutes au maximum : le tissu blanc est un surplus de rideaux et les appliqués/fanions sortent de mon bac à chutes. Par contre, j’ai acheté le passepoil et la doublure en molleton.

Côté réalisation, j’avais la flemme de réfléchir alors j’ai suivi ce tuto très bien expliqué.

Je suis trop contente du résultat ! Le colis est parti, j’attends maintenant de voir si ça lui plait !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Allier professionnel et couture

Je viens de m’acheter un ordi 2 en 1 (= qui fait tablette mais qui se connecte aussi à un clavier). L’idée, c’était d’avoir un ordi basique pour emmener en voyage, pouvoir regarder des films quand il y a un long trajet, mais aussi avoir un accès à internet quand il y a du wifi (oui, je sais, je pourrais utiliser mon smartphone mais j’ai vraiment du mal avec et je n’ai pas le forfait qui suit…). J’ai longtemps hésité parce que j’ai déjà un ordinateur portable et que je ne voulais pas vraiment me rajouter du matériel informatique juste par confort personnel (pas top pour l’environnement tout ça !). Mais en même temps, je bouge aussi pas mal pour le boulot et me trimballer mon ordi actuel en congrès, c’est vraiment pas l’idéal… = j’ai craqué sur un nouvel ordi (mais je l’ai acheté en reconditionné histoire de soulager un peu ma conscience écolo).

Tout ça pour dire que me voilà avec une nouvelle excuse pour utiliser mes chutes de tissus pour me faire une housse de protection.

J’ai fait à ma sauce en suivant les mesures de l’ordi : extérieur en coton épais et intérieur en doudou. Pour rajouter de la solidité, j’ai mis une épaisseur de plastique (vieille couverture avant et dos d’un cahier à spirales) entre l’extérieur et la doublure. Mais là, le drame, j’ai fait la pochette avant d’avoir l’ordi parce que j’étais un peu pressée et même si les dimensions sont bonnes (un peu justes mais ça passe), le revêtement du clavier accroche le tissu doudou = c’est une horreur pour faire rentrer l’ordi dans sa pochette, pas top pratique quoi…

J’ai donc dû me faire une deuxième pochette… Cette fois, il y a une couche de coton épais, du tissu nid d’abeille à l’intérieur et le tissu doudou entre les deux pour amortir les chocs. Me croirez-vous si je vous dis que je me suis encore raté dans mes mesures ! J’ai dû rajouter un rabat pour pouvoir fermer la pochette (quand ça veut pas, ça veut pas !).

Je vais pouvoir l’inaugurer à mon prochain congrès !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des flamands Trop top

J’ai craqué sur un coupon de jersey à flamands roses fluos lors de mon dernier passage au marché du tissu d’Anvers. Mais voilà, je ne voyais pas trop quoi faire avec (et oui, craquage = achat sans projet en tête…) et surtout, j’avais peur que faire un vêtement uniquement avec ce tissu fasse un peu trop enfantin.

J’ai regardé si je pouvais trouver d’autres tissus assortis et j’ai bidouillé un T-shirt en m’inspirant fortement du Trio de la Jolie Girafe. Mais comme je me retiens d’acheter tous les patrons de T-shirt que je trouve sympas, j’ai pris mon patron Trop Top (= valeur sûre) et je l’ai coupé en trois.

J’adore mon nouveau T-shirt, il sent bon l’été, il me donne envie de profiter du soleil, de partir en vacances… !

Mais malgré tous mes efforts, il me restait encore des minis chutes après ce T-shirt… Heureusement, maintenant, je n’y réfléchis plus à deux fois, je teste direct un modèle de culotte (je ne vous raconte pas mon stock actuel de culottes en jersey de coton…).

Cette fois, c’est la culotte Paola de Petit Patron qui y est passée (trop sympa de pouvoir profiter du patron offert pendant une journée et de découvrir la marque par la même occasion !).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des chutes en pots

Rien d’original aujourd’hui, mais encore des petites coutures pratiques pour utiliser les chutes… Cette fois, ça m’a permis d’emballer des cadeaux : on remplit le pot/pochon avec un petit truc sympa, on ferme le tout avec un ruban et hop, c’est parti, deux cadeaux en un !

2019_03_30 pochon Essie

Le pochon est réalisé avec la chute de coton épais des cadeaux d’anniversaire d’une amie, doublée avec un coupon de mes rideaux IKEA. Les pochons sont coupés dans les mêmes tissus géométriques et dans le tissu d’abeille du peignoir de mon papa. Le dernier pot est aussi en coton/éponge nid d’abeille de mon stock.

J’aime beaucoup le rendu de l’éponge sur les pots, je trouve que c’est parfait pour ranger le bazar dans la salle de bain.

Ma collègue a hérité du pochon et une de mes amies de deux « pots » (et j’en ai gardé un pour ma salle de bain, il n’y a pas de raison).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Copie d’été

Un de mes pantalons préférés (du commerce) arrive en fin de vie… L’entrejambe commençait déjà à s’user mais il n’a pas résisté à une analyse de labo (malgré ma blouse, je me suis retrouvée avec une tâche sur la jambe…).

Ce pantalon, je l’aimais trop, il était parfait pour les fortes chaleurs d’été, tout en restant portable au labo quand j’ai justement besoin d’avoir les jambes couvertes… Malheureusement, la mode a changé, il n’est plus vendu en magasin. Mais je ne me suis pas laissée abattre pour autant, j’ai sorti mon papier à patron et tenté de reproduire la bête. Comme c’est un pantalon large, je ne m’inquiétais pas trop pour le « fit ».

Même si je suis très contente du rendu final, je ne comprends pas comment je m’arrange mais dès que je copie un vêtement du commerce, je me retrouve avec un vêtement plus petit (j’ai pourtant l’impression de rajouter pas mal de marge de couture mais ce n’est visiblement pas suffisant). Heureusement que celui-ci était un modèle large !

Je voulais la même couleur que le vêtement d’origine et en coton. Il fallait que ce soit léger et fin donc je me suis décidée pour un voile de coton. A la réception, j’ai eu peur de l’aspect transparent alors j’ai doublé le haut du pantalon avec un short intérieur, on verra à l’usage !

La ceinture du dos est élastiquée avec un élastique à smocks. J’ai trouvé ça super pratique et j’aime bien le rendu. Il me reste un bout d’élastique, je vais pouvoir retenter les faux smocks !

Les seules différences avec le pantalon d’origine sont des broderies que j’ai rajouté sur les poches et le bas des jambes que j’ai fermé avec un élastique (et non un lien vu que je le laisse toujours resserré).

Maintenant que j’ai le patron, je vais pouvoir m’en faire de toutes les couleurs !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Version mini

Une de mes amies adore tout ce qui est petit, elle est capable de créer plein de choses en version mini, c’est impressionnant ! Alors comme je galère toujours à lui faire des cadeaux d’anniversaire, j’ai opté cette année pour un mini-sac (patron gratuit ici). Et ça tombe bien, c’est parfait pour envoyer en colis quand c’est petit.

Pas vraiment de problème côté réalisation même si j’ai eu un peu de mal à comprendre les explications (autant dire clairement que j’ai arrêté de les suivre très vite). J’ai utilisé des chutes de mon stock (le tissu noir vient du coupon acheté pour la Pavot de ma maman et celui extérieur à motif de sa besace Made in China) en essayant de rester sobre et de mettre un peu de bleu quand même (parce que c’est sa couleur préférée).

Mais un sac tout seul, c’était un peu triste alors j’ai rajouté une guirlande de grues en origami pour lui apporter chance et bonheur, des petits chocolats et des épices à speculoos (parce que le bonheur passe aussi par la gourmandise par chez moi).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fête des mères Made in China

Ça fait très longtemps que ma maman me demande de lui faire un sac à main mais elle ne trouve pas de modèles qui lui plaisent… Elle voulait un sac avec plein de poches intérieures… Mais maintenant qu’elle est à la retraite, elle a soudainement besoin de moins de choses = moins de poches. Et à force de lui mettre toutes mes besaces « Made in China » sous le nez (ici ou ), elle a aussi fini par craquer sur le modèle.

A Noël, on a profité d’une visite chez mon cousin en Bretagne pour découvrir les Tissus Myrtille de Lorient et choisir des tissus pour le sac.

Ensuite, j’avais d’autres coutures en attente sur ma liste mais la besace a finalement vu le jour.

Rien de spécial côté réalisation, je commence à la connaitre par cœur ! Il ne me reste plus qu’à l’envoyer à ma maman !

Rendez-vous sur Hellocoton !