Première chemise !

Je me suis lancée un défi cet été : coudre une chemise ! Alors pour commencer, il faut que je vous dise que je ne mets pas trop de chemise… Ce n’est pas trop logique de me lancer un tel défi, MAIS quand j’ai vu le patron de la Bruyère, j’ai trop craqué !

Après une longue hésitation sur le tissu, puis sur le choix des boutons, je me suis lancée.

La réalisation n’a pas été trop compliquée, j’ai bien pris mon temps pour chaque étape. J’ai même fait des coutures anglaises comme recommandé « pour aller plus loin« . Les coutures anglaises, c’est le truc auquel je pense souvent mais que je n’ai jamais pris la peine de faire… Mais voilà, c’était noté dans les instructions alors comme je suis très scolaire, j’ai suivi.

J’ai pris beaucoup de plaisir à faire cette chemise et c’est très valorisant de voir que ça paie de prendre son temps : les finitions sont presque parfaites, ils restent encore quelques petites imperfections sur la doublure mais ce n’est vraiment pas grand chose.

J’ai même ressorti mes petites étiquettes pour l’occasion.

Tout ça pour dire que je suis très contente du résultat, je sens que je vais la mettre souvent cette chemise et ça me change !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je me sens observée

Je continue avec mon tissu à chats orange…

J’ai enfin fini cette housse de fauteuil dont les pièces étaient coupées depuis plus de trois semaines… Il me manquait juste le velcro pour la finir.

Voilà donc mon nouveau fauteuil Poang qui met du peps dans mon salon.

Côté réalisation, j’ai juste imaginé ça comme une grande taie d’oreiller aux mesures du fauteuil. Ensuite, j’ai rajouté le velcro pour que ça tienne bien et j’ai fini le tout en mettant des boutons pressions pour que l’ouverture soit bien fermée.

Maintenant, il y a plein d’yeux qui me regardent toute la journée…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour faire chat toilette

Depuis la rentrée, je me retrouve dans deux lycées différents, en internat, en externat, bref, un peu partout… C’est la course le temps que je m’habitue !

Il y a deux ans, je m’étais fait un double de trousse de toilette pour les nuits à l’extérieur… Cette année, je me fais un triple !

J’ai utilisé des chutes (parce que j’ai déjà coupé une housse de fauteuil qui est bientôt finie) du tissu à chats orange de chez Ikea.

Comme il y a deux ans, j’ai utilisé le super tuto du vanity de C bien Fée, rien à redire, il est top !

Et c’est parti pour trois nuits par semaine… et ce n’est pas « sa peau contre ma peau », mais « plutôt entourée d’ados » (si vous voulez la version chantée), beaucoup moins drôle !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Chardon d’été

Après la Chardon pour ma belle-sœur, j’ai décidé de m’en faire une pour moi (je suis rentrée dans ma période égoïste = je couds pour moi = ma garde robe à besoin d’un peu de neuf).

Voilà donc ma nouvelle jupe Chardon !

Avec ces couleurs, je trouve que ça fait plutôt jupe d’été mais ça ne va pas m’empêcher de la mettre tout au long de l’année ! Surtout qu’avec ses poches, elle va même être pratique pour aller au boulot (sinon, je ne sais jamais ou mettre mes clefs…).

Je suis heureusement surprise par l’effet de cette jupe. N’ayant pas la taille très marquée, j’avais un peu peur de l’effet taille haute mais en fait, je trouve qu’elle rend très bien !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur un nuage

Comme toujours, je suis en retard d’une saison (et même de deux) ! Me voilà donc avec une nouvelle Arum réalisée plus vite qu’il n’en faut pour le dire. Autant vous dire tout de suite que je sens que ce patron va être rentabilisé et que ce n’est que la première d’une longue liste !

J’ai choisi une viscose de chez Rascol toute douce et super agréable à travailler et je ne regrette pas mon choix ! Résultat, la robe est aussi super agréable à porter.

Côté réalisation, je n’ai rien changé, je n’ai même pas fait de toile, je sais que ça tombera toujours bien avec Deer & Doe (surtout que pour une fois, c’est un type de robe qui correspond à ma morphologie). Seul bémol, mais il fallait s’en douter avec ce type de manches : ce n’est pas super pratique quand on doit lever les bras bien haut (chose qui n’arrive que rarement avouons-le).

Comme j’ai déjà plein de vêtements multicolores, j’ai essayé de faire un peu plus classique pour cette robe. Mais bien évidemment, je n’ai pas pu m’empêcher de rajouter quelques broderies « nuage » en m’inspirant des design Sashiko. J’ai finalement rajouté quelques gouttes dans le haut du dos qui maintiennent en même temps la parementure.

Avec tout ça, ma garde robe de rentrée est bien avancé !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tout pile

C’est rare que j’utilise aussi efficacement un coupon de tissu (et surtout aussi rapidement). Après avoir coupé les pièces des deux sarouels bébé, il me restait juste assez de tissu pour me faire un petit bandeau dans une chute de ce jersey bleu.

J’ai trouvé l’idée (avec plein de tutos) sur Pinterest. Rapide et efficace.

Rendez-vous sur Hellocoton !

36 pièces

C’est quoi ce titre ?!? Me serai-je lancée dans le patchwork ? Et ben non, je n’ai pas encore le courage (mais je coupe des carrés qui attendent leur heure).

Pour aujourd’hui, c’est juste un petit projet plein de pièces dont j’avais jusqu’ici repoussé l’échéance : la balle de préhension Montessori !

Je trouvais que l’idée était trop sympa mais que c’était un peu trop de travail à la main…

Et voilà qu’une de mes amies va accoucher sous peu… Une amie bien difficile à satisfaire mais qui m’a donné l’autorisation du cadeau fait-maison pour la naissance de bébé n°2 (elle a vu de quoi j’étais capable depuis bébé n°1).

Je n’avais pas trop d’idées au départ, ensuite, elle m’a piqué mon idée de plaid en se lançant elle-même dans la couture, alors j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancée dans cette jolie balle qui me faisait de l’œil !

Cette amie est surtout difficile sur les coloris et je n’avais pas grand chose en stock alors j’ai renié mes principes et coupé dans le coton à motif réservé pour ma chemise Bruyère (j’espère qu’il ne me manquera pas 2 cm quand je me déciderai à la couper celle-ci). J’ai ajouté à ça une chute du molleton blanc et une autre de polaire bleue et je me suis lancée dans la découpe.

Pas de difficulté particulière, l’assemblage à la main est juste un peu fastidieux, mais devant une bonne série, ça passe…

En plus de cette balle, j’ai rajouté 2 sarouels évolutifs (un en 6 mois et un en 1 an) parce que mon amie m’a fait plus que des allusions sur son envie de sarouels.

J’ai repris le même modèle que pour mon test, mais j’ai augmenté un peu le diamètre des chevilles. A part ça, aucun changement.

Tout est rentré dans mon coupon de jersey bleu à motifs acheté au marché du tissu de Besançon et dans une chute de jersey gris.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un Lubin qui flash

Après le débardeur, il me restait encore assez ce duo de jersey pour un T-shirt ! J’en ai donc profité pour tester le patron du Lubin de Parfum du Ciel.

Je me suis méfiée pour le choix de la taille et j’ai bien fait. J’ai rajouté plus que des marges de coutures, heureusement parce que sinon, je ne rentrais pas dedans. Malgré ça, les manches sont quand même bien serrées, ça passe tout juste au niveau du coude.

Je commence à m’habituer à la couture du jersey, je me suis donc sentie pousser des ailes et j’ai testé l’appliqué inverse pour la première fois ! Me voilà avec un ananas en haut du dos.

J’ai aussi longtemps hésité sur la réalisation des manches : où mettre les ananas, où mettre le vert anis, symétrique ou non… J’ai opté pour des manches asymétriques et l’effet me plait bien.

Malgré le petit problème de taille, je suis super contente de ce T-shirt et j’espère qu’il m’apportera un peu de soleil quand on sortira les manches longues !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blouse Maya

Quand Les Cousettes a proposé un concours avec un patron à découvrir à la clef, j’ai été tentée direct ! Malheureusement, j’ai toujours autant de mal à tenir les délais quand ça touche à la couture et j’avais déjà pas mal de choses en attente… Autant dire que le concours est fini depuis un moment…

Ce n’est pas grave, mon objectif avec cette jolie blouse Maya, ce n’était pas le concours, c’était de tester si ce type de blouse convenait à ma morphologie (je ne mets jamais de blouse boutonnée à l’avant…).

J’ai donc réussi à faire rentrer toutes les pièces dans la chute de voile de coton rose utilisée pour la doublure de mon Aubépine (le truc qui ne m’arrive jamais, d’habitude il manque toujours 1 cm par-ci par-là).

J’ai trouvé la réalisation très facile, tout tombait bien, c’est super agréable ! J’avais un peu peur parce que c’était ma première boutonnière de ce type et c’était super simple.

Tout ça pour dire que je suis bien contente de ce patron.

Après, concernant la blouse et moi, il va falloir que je m’habitue à ce rose pétant mais je suis heureusement surprise par le rendu (je vais peut être mettre plus de blouse…). Je sens que je vais refaire ce patron dans d’autres tissus.

Rendez-vous sur Hellocoton !