De justesse

Ca fait très longtemps que ma maman m’a commandé une veste. Elle a jeté son dévolu sur le patron de la veste Pavot de Deer & Doe. On venait juste d’acheter le patron quand il a été retiré de la vente ! C’était moins une ! Ensuite, ça a pris des mois pour choisir le tissu, puis la doublure (il lui fallait une veste noire avec une touche de rouge pour aller à la chorale), puis il a fallu que je m’y mette et finalement, on a dû trouver un moment commun pour les photos… Cette veste était terminée en novembre mais je vous la présente seulement…

Pour satisfaire au mieux ma maman, je lui ai fait une version raccourcie et surtout doublée, ce qui était une première pour moi ! Je me suis d’abord lancé en suivant ce tuto mais je ne comprenais pas bien le montage du col… Alors j’ai fouillé un peu plus sur le net et je suis tombée sur un autre tuto et tout s’est éclairé dans ma tête : les pièces de la doublure ne sont pas exactement les mêmes que celles de la veste ! A partir de la, tout s’est éclairé et je me suis lancée en combinant les deux tutos et en suivant en parallèle le livret d’explication.

Dernière modification, j’ai rajouté une capuche amovible en bidouillant à partir d’un manteau de ma maman.

Personnellement, je n’ai pas eu de problème pour la confection de cette veste… Par contre, ma mac a eu un peu de mal avec le passage des épaisseurs (pourtant, j’ai sortie la plus grosse aiguille que j’ai trouvée). J’ai dû passer et re-passer sur les mêmes coutures pour rattraper les points qui sautaient.

Au final, les critères sont respectés et surtout l’essentiel, c’est que ça plait à ma maman !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Belladone géométrique

Cette belladone, je pense qu’elle est dans ma tête depuis la sortie du patron. A chaque nouvelle version que je vois, je craque et je veux la même ! J’ai longtemps hésité parce que je n’ai pas la taille marquée et je n’étais pas sûre que ce type de robe me mette en valeur.

Elle est passée par toutes les couleurs de l’arc-ciel pour terminer en rouge (couleur que j’avais au départ délaissée parce que j’avais déjà fait une belladone rouge pour une de mes amies).

Elle a aussi été imaginée avec plein de modifications pour être finalement plutôt classique. Voici les petites modifications réalisées :

  • j’ai creusé l’encolure et les emmanchures
  • j’ai rajouté une ceinture
  • la parementure du bas a été remplacée par un ourlet simple
  • j’ai ajusté le dos en bidouillant comme je pouvais (j’ai augmenté les marges de couture sur le haut de la fermeture éclair) pour éviter que ça baille…

Le tissu rouge est de la cretonne de coton… je ne connaissais pas mais ça va super bien pour cette robe. Par contre, j’ai un peu peur que la couleur ne tienne pas bien aux lavages.

J’ai longtemps hésité sur le tissu pour le dos et les poches… Je savais que je voulais du tissu contrastant mais j’hésitais entre le style vintage et géométrique. C’est le marché du tissu de Besançon qui a décidé pour moi : ce sera géométrique !

Comme c’est la deuxième fois que je la réalise, ça m’a permis de voir les progrès que j’avais faits en couture depuis mes débuts (je n’ai pas galéré pour la pose du passepoil, j’ai mis une fermeture invisible et surtout, les finitions sont bien plus belles !).

Résultat, je suis super contente de cette robe, ça valait le coup que je ressorte ce super patron !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Première chemise !

Je me suis lancée un défi cet été : coudre une chemise ! Alors pour commencer, il faut que je vous dise que je ne mets pas trop de chemise… Ce n’est pas trop logique de me lancer un tel défi, MAIS quand j’ai vu le patron de la Bruyère, j’ai trop craqué !

Après une longue hésitation sur le tissu, puis sur le choix des boutons, je me suis lancée.

La réalisation n’a pas été trop compliquée, j’ai bien pris mon temps pour chaque étape. J’ai même fait des coutures anglaises comme recommandé « pour aller plus loin« . Les coutures anglaises, c’est le truc auquel je pense souvent mais que je n’ai jamais pris la peine de faire… Mais voilà, c’était noté dans les instructions alors comme je suis très scolaire, j’ai suivi.

J’ai pris beaucoup de plaisir à faire cette chemise et c’est très valorisant de voir que ça paie de prendre son temps : les finitions sont presque parfaites, ils restent encore quelques petites imperfections sur la doublure mais ce n’est vraiment pas grand chose.

J’ai même ressorti mes petites étiquettes pour l’occasion.

Tout ça pour dire que je suis très contente du résultat, je sens que je vais la mettre souvent cette chemise et ça me change !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Chardon d’été

Après la Chardon pour ma belle-sœur, j’ai décidé de m’en faire une pour moi (je suis rentrée dans ma période égoïste = je couds pour moi = ma garde robe à besoin d’un peu de neuf).

Voilà donc ma nouvelle jupe Chardon !

Avec ces couleurs, je trouve que ça fait plutôt jupe d’été mais ça ne va pas m’empêcher de la mettre tout au long de l’année ! Surtout qu’avec ses poches, elle va même être pratique pour aller au boulot (sinon, je ne sais jamais ou mettre mes clefs…).

Je suis heureusement surprise par l’effet de cette jupe. N’ayant pas la taille très marquée, j’avais un peu peur de l’effet taille haute mais en fait, je trouve qu’elle rend très bien !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur un nuage

Comme toujours, je suis en retard d’une saison (et même de deux) ! Me voilà donc avec une nouvelle Arum réalisée plus vite qu’il n’en faut pour le dire. Autant vous dire tout de suite que je sens que ce patron va être rentabilisé et que ce n’est que la première d’une longue liste !

J’ai choisi une viscose de chez Rascol toute douce et super agréable à travailler et je ne regrette pas mon choix ! Résultat, la robe est aussi super agréable à porter.

Côté réalisation, je n’ai rien changé, je n’ai même pas fait de toile, je sais que ça tombera toujours bien avec Deer & Doe (surtout que pour une fois, c’est un type de robe qui correspond à ma morphologie). Seul bémol, mais il fallait s’en douter avec ce type de manches : ce n’est pas super pratique quand on doit lever les bras bien haut (chose qui n’arrive que rarement avouons-le).

Comme j’ai déjà plein de vêtements multicolores, j’ai essayé de faire un peu plus classique pour cette robe. Mais bien évidemment, je n’ai pas pu m’empêcher de rajouter quelques broderies « nuage » en m’inspirant des design Sashiko. J’ai finalement rajouté quelques gouttes dans le haut du dos qui maintiennent en même temps la parementure.

Avec tout ça, ma garde robe de rentrée est bien avancé !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aubépine hors saison

Ce n’est plus vraiment de saison mais je serai prête pour l’automne ! Je me suis enfin lancée dans la réalisation d’une Aubépine.

Plusieurs défis à la clef :

  • j’ai choisi une viscose super fluide, ce qui est une première pour moi (après le CAP…). C’est dans ces moments là que je rêve d’une table de coupe et d’un cutter rotatif. Je n’ai rien fait de particulier avec le tissu et ça a été moins pire que je ne pensais (les finitions ne sont pas parfaites mais comme dirait ma mère, « ça ne se voit pas »).
  • la découverte des plis religieuses : pas de difficulté particulière, malgré sa fluidité, le tissu marquait bien les plis au fer. Ils sont presque parfaits (sauf sur une manche).
  • c’était aussi la première fois que je faisais une doublure à une robe et tout s’est bien passé.

Seul bémol, ça a été une grosse galère pour réaliser la gaine, il y a quelques plis disgracieux. Heureusement, ça ne se voit pas trop quand le vêtement est porté.

Je suis plutôt contente de cette robe, elle est super agréable à porter, elle a des poches (!!!) et l’effet « montgolfière » n’est pas si terrible.

Alors je n’ai toujours pas fini ma garde robe d’été mais me voilà bien avancée pour l’automne !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Datura chat

J’ai enfin pris le temps de faire des photos de cette Datura réalisé il y a déjà quelques mois… Il suffisait que le soleil arrive pour que je la sorte.

J’ai piqué l’idée chez Wild Hibiscus (mais je n’arrive plus à trouver le lien…. c’est ça aussi de mettre des années à réaliser une idée).

Comme d’habitude, aucun problème de réalisation avec Deer & Doe mais j’ai fait quelques modifications :

  • j’ai rallongé la blouse pour obtenir une tunique que je peux porter avec un legging pendant les grosses chaleurs
  • j’ai aussi cintré à la taille parce que sinon j’ai l’air d’une patate
  • j’ai oté la boutonnière à l’arrière

Elle est parfaite pour l’été, toute légère (coton et viscose), je sens qu’elle va être rentabilisé celle-ci.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Chardon d’anniversaire

L’anniversaire de ma belle-sœur tombe dans une semaine (je suis dans les temps !) et je savais depuis longtemps que je voulais lui faire une jupe Chardon. Par contre, j’ai eu beaucoup de mal à trouver les tissus qui me convenaient.

J’ai trouvé le tissu à motif chez Mondial Tissu (vive les soldes !), mais ils n’avaient pas de tissus assortis (on s’entend que je voulais soit un coton rose, soit un coton violet de la même teinte que les motifs…).

J’ai fini par faire une commande chez Rascol pour le tissu uni. J’ai trouvé ce site très bien et les tissus que j’ai commandés semblent de bonne qualité. Par contre, je m’attendais à un tissu un peu plus fluide et ce n’est encore pas exactement de la teinte que je voulais (mais ça rend quand même bien je trouve).

Concernant la jupe, j’ai choisi la version avec le nœud dans le dos, que je préfère, aucune difficulté, j’ai même fait un effort sur mes finitions !

Pour terminer le cadeau, j’ai ajouté une petite pochette triangle toute simple que j’ai découverte ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jupe à la moutarde

En ce moment (enfin, c’est tout le temps en fait), je cherche des projets que je peux réaliser avec les tissus que j’ai déjà en stock. Pour les petites créations, je m’en sors facilement, j’ai plein de bouts de tissus qui attendent sagement. Mais pour les plus grands projets, les vêtements… etc, c’est un peu plus compliqué parce que je n’ai pas beaucoup de grands coupons, ou alors, le type de tissu ne convient pas à mes idées en cours.

J’ai un grand coupon de tissu moutarde indéfini, assez épais et je ne voyais pas trop quoi faire avec à part des sacs… Et c’est là que j’ai pensé au short Chataigne. Sauf que j’en ai déjà 2, dont un seul que je porte régulièrement, et je me voyais plutôt refaire un short pour l’été qu’encore un autre pour l’hiver…

Heureusement, j’ai pensé au tuto de la « jupe Chataigne » que j’avais noté mais jamais utilisé.

Me voilà donc partie pour une jupe d’hiver (un peu tard c’est vrai !).

2016_02_15 jupe chataigne

Cette fois, j’ai rajouté du passepoil pour marquer les poches et la ceinture (que j’ai complètement oublié de thermocoller alors j’espère que ça va tenir le coup).

Je ne sais pas comment j’ai fait mais je n’ai pas mis le passepoil tout au long du devant… Enfin, si je sais, j’ai posé mon passepoil avant de coudre les poches au devant… Je ne me suis rendue comte de cette bourde seulement après avoir posé la ceinture. A ce stade, j’étais tellement contente d’avoir réussi à bien centrer la pointe de la ceinture malgré le passepoil que je n’ai pas osé recommencer.

Ca fait un peu bizarre mais ce n’est pas non plus trop choquant je trouve.

Côté taille, c’est un peu juste au niveau de la ceinture, ce qui est bizarre vu que je me suis basée sur mon deuxième short Chataigne qui me va parfaitement… Alors soit c’est une erreur de ma part encore indéfinie, soit c’est à cause d’une différence au niveau des tissus utilisés.

Pour le reste, c’est presque nickel !!! Une fois que j’arriverai à faire de belles finitions intérieures, j’aurai atteint mon Graal !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Détournement

Il me restait un grand coupon de jersey noir de mon gilet Modes et Travaux (que je n’ai toujours pas pris en photo….). Quand je dis « coupon », c’est loin d’être une petite chute dans laquelle j’aurai pu me décider à tailler une culotte. Non il m’en restait plus d’un mètre ! Disons aussi que ça fait un moment que je lorgne sur la robe babydoll détournée du T-shirt Plantain. J’ai donc décidée de me lancer.

Mon idée a pas mal changé parce qu’en fouillant sur le net pour piquer des idées, je suis tombée sur cette robe qui m’a encore plus tentée.

2015_12 robe plantain1

Autant le gilet, je voulais qu’il soit sobre pour pouvoir le mettre partout, autant pour cette robe, j’ai décidé de sortir les étoiles (merci la chute de jersey rouge à pois que je gardais précieusement).

J’ai rallongé le patron, raboté les côtés pour qu’il soit un peu plus moulant et rajouté un volant en bas (bon et après, j’ai mis des étoiles partout où je pouvais).

2015_12 robe plantain2

Comme c’est un Plantain, rien à redire bien sûr, j’ai sorti la surjeteuse pour que ça aille plus vite et voilà une petite robe pour l’hiver.

Rendez-vous sur Hellocoton !