Robe fleurie

Depuis que je suis en Belgique, j’ai l’impression que je n’ai plus le temps de coudre… Alors aujourd’hui, j’ai décidé d’ouvrir mon placard à tissus pour voir ce qu’il était possible de faire avec mon stock.

Il y a bien sûr quelques gros projets qui attendent ma motivation (jeans Ginger, trench Améthyste…), mais là, j’avais besoin de quelque chose de facile qui ne me demande pas trop de réflexion. J’ai donc ressorti le patron de la robe Poppy de Lou & me (que j’avais déjà réalisée ici). Elle rentrait tout pile dans le reste du coton/lin de mon pantalon Fosythe et j’ai rajouté un coton à fleurs qui attends d’être utilisé depuis trop longtemps.

J’ai rajouté des poches plaquées et j’ai modifié le système de fermeture suite au retour que j’ai eu de la première version. Au lieu des boutons, je voulais mettre une fermeture au dos, mais n’en ayant pas sous la main, j’ai fait une fente maintenue par une pression. On verra si l’idée est meilleure.

Et voilà une robette rapide à faire qui va très vite aller rejoindre sa future propriétaire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une mariée vintage

Ma belle-sœur, pour laquelle j’ai déjà fait plusieurs robes (comme ici et ), m’a demandé de lui faire une robe pour son mariage ! Ne nous emballons pas, ce ne sera pas la belle robe blanche de cérémonie (même si j’aime les défis, ça n’aurait pas été possible cette année) ! Ce sera une robe « vintage » pour la mairie.

Elle m’a montré ce qu’elle voulait dans le magazine Burda vintage hors série 53H (automne hiver 2014-2015) = la robe York mais avec la jupe qui commence à la taille.

6york_u0i0851__1

N’ayant jamais cousu en Burda, j’ai eu un peu peur lorsque j’ai coupé le patron car en le comparant aux autres robes que j’avais pu lui faire, il y avaient de grosses différences de taille… N’ayant pas la future mariée sous la main, j’ai décidé d’assurer mes arrières et de me baser sur un patron qui lui convenait = robe Opale.

La robe a donc été réalisée en utilisant le haut de la robe Opale de Grains de couture et en ajoutant une jupe cercle.

J’ai fait quelques modifications :

  • l’encolure est plus échancrée, les bretelles sont plus fines et les gouttes du dos ont été transformées en cœur
  • une ceinture à nœud, sur le même modèle que pour celle de ma Sureau, a été rajoutée
  • un petit nœud a été ajouté sur l’épaule

Côté tissus, j’ai déchanté quand j’ai reçu ce qu’elle avait choisi… Une sorte de voile rose (mousseline ?) et une doublure en crêpe assez lourde. Le genre de tissu que je ne travaille jamais quoi !!!

J’ai tenté d’éviter les problèmes en amidonnant les tissus au départ (en suivant ce tuto sur T&N)… et ça n’a pas fonctionné du tout (je ne sais pas du tout pourquoi….). Ce sera pour une autre fois.

Je voulais que la réalisation soit propre mais je n’ai pas réussi à monter la fermeture éclair comme je l’aurai voulu. En effet, le haut de la robe est composé de 3 épaisseurs de tissus (voile, crêpe et doublure en coton) et le bas uniquement de deux couches (voile et crêpe), le tout cousu ensemble à la taille. Résultat, j’ai bidouillé comme j’ai pu.

Pour la jupe, pas de difficulté, si ce n’est que comme elle n’est pas coupée dans le droit fil, elle s’est beaucoup déformée et j’ai dû tout recoupé correctement. Heureusement, j’avais anticipé ce problème et je m’étais laissé de la marge.

Finalement, je suis satisfaite de cette robe et plus important encore, la destinataire est ravie !

Rendez-vous sur Hellocoton !

La robe qui a été très attendue

Cette robe, ça fait depuis sa sortie que je zieute dessus. Je me suis décidée à acheter le patron en prévoyant de la faire pendant l’été et ainsi en profiter tout l’hiver. Il s’avère que ça m’a pris beaucoup de temps pour me décider sur les tissus et qu’une fois arrivé à l’assemblage, j’ai trouvé un boulot en Belgique et il a fallu déménager en urgence. J’ai mis mes pièces de patrons épinglées dans mes cartons et quelques semaines ont passé. Une fois que j’ai eu le temps de m’y remettre, j’ai réalisé que j’avais fait une erreur de découpe… J’ai mal lu et je n’ai pas coupé les pièces du col correctement… Résultat, je n’avais plus de tissu à motifs (parce que j’avais déjà bien galéré pour faire rentrer toutes les pièces dans ce tissu) et la robe a dû attendre que je retourne à Mondial Tissus à Noël.

Côté réalisation, tout s’est très bien passé (à part mon erreur de montage du col). J’ai juste trouvé bizarre que les marges de couture soient comprises à l’encolure alors que ce n’était pas le cas sur le reste du patron… C’est un coup à se tromper (enfin, moi j’ai déjà réussi à me tromper sur la découpe alors…) !

Finalement, après de longs mois (mais l’hiver n’est pas fini heureusement !), cette robe a fini par voir le jour ! Je suis super contente de ma deuxième robe doudou (même si au niveau des poches, c’est juste du coton, ça fait un petit courant d’air sur le ventre si on aime sortir mal habillée dans le froid comme moi, la prochaine fois, je prendrai du coton plus épais ou bien j’entoilerai).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Opale de Noël

Suite à la toile réalisée il y a très longtemps, j’ai finalement réalisé la robe Opale pour ma belle-sœur pendant mes vacances d’été.

Comme c’est la troisième Opale (les précédentes étant ma robe de fêtes et la toile tout à fait mettable de ma belle-sœur) que je couds, je commence à maitriser la chose mais je suis toujours aussi contente du résultat final ! Le tissu qu’elle a choisi provient de Mondial Tissus et je me suis décidée pour un biais gris satiné pour marquer les empiècements.

J’ai rallongé le bas de 8 cm après le test sur la toile.

J’ai aussi doublé la partie jupe avec un tissu rose de mon stock. Je voulais faire une belle doublure bien propre mais j’ai été embêtée au niveau du montage, par la pose de la fermeture invisible… Donc finalement, la doublure est prise dans la couture des côtés de la robe, c’est moins joli que ce que je voulais mais ça passe quand même.

Pour finir, comme sur le modèle de présentation dans le livre, j’ai rajouté un petit nœud amovible à ajouter dans le dos.

Voilà donc une jolie robe d’été qui a fini sous le sapin (parce que j’aime bien être hors saison…) et qui lui va comme un gant (sur ce point, il faudra me croire sur parole).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Toile d’Opale

Ma belle-sœur a craqué, comme moi, sur la robe Opale de Grains de Couture. Je lui ai donc promis de lui en faire une un de ces jours. Mais comme je m’étais un peu fait avoir au niveau des marges de couture avec la mienne, je lui ai proposé de faire d’abord une toile. L’avantage, c’était que si ça tombe juste du premier coup, elle aurait deux robes pour le prix d’une !

J’ai donc fait un crash-test dans un coton à 2€ le mètre du marché, coloris blanc, dans l’idée de passer le tout à la teinture à la fin, si la robe convenait. J’ai cousu avec un fil mauve parce que je n’étais pas sûre de la qualité de celui-ci et je ne voulais pas que toutes les coutures ressortent blanches si elles ne prenaient pas la teinture.

Finalement, la robe tombe pile comme il faut, elle est juste un peu courte mais ça passe (donc je rallongerai la suivante).

Par contre, comme je suis plus rapide en couture qu’en teinture, ma belle-sœur va la teindre elle-même, histoire de profiter de la robe avant Noël !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Qui a peur du loup ?

De temps en temps, quand je n’ai pas de projet précis en tête, je jette un œil sur mes tissus pour voir si l’inspiration s’en vient. Et c’est comme ça que je me retrouve à vous présenter cette petite robe.

Pour re-situer les choses, ça faisait un moment que j’avais repéré cette magnifique jupe et que je l’imaginais en robe pour la fille d’une de mes amies.

J’ai choisi le patron gratuit de la robe Poppy de Lou & me qui est super rapide à réaliser. Il me restait un bout de coton violet et surtout, j’ai pioché dans mon sac de chutes pour rajouter des appliqués « Petit chaperon rouge » (illustrations du net) et voilà une petite robe taille 4 ans.

Tous les appliqués sont réalisés avec mes chutes et les dents du loup sont en cuir (j’ai d’ailleurs fait la grosse gaffe de passer le fer dessus, elles n’ont pas aimé mais heureusement, j’ai pu sauver les meubles en rabotant un peu sa dentition). Après le chaperon rouge et le loup à l’avant de la robe, je trouvais le dos un peu triste alors j’ai mis un champignon et un petit oiseau Créenfantin.

Pour finir, il me restait juste assez de pressions KAM cœur pour attacher sur les bretelles.

Les côtés sont cousus en coutures anglaises et j’ai fait un ourlet avec un joli passepoil. Pour le coup, mêmes les finitions sont jolies, ça fait plaisir mais je me dit que ça va être aussi plus confortable pour la petite propriétaire.

Heureusement que mes copines ont des enfants, ça me permet d’utiliser mes chutes et de faire des beaux cadeaux tout en me faisant plaisir !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Robette d’été

J’étais lancée dans les tests de mini-patrons alors voilà une deuxième petite robe qui va rejoindre le colis pour mon amie au Québec.

Cette fois, j’ai essayé ce patron que j’ai rallongé pour faire une robe.

J’ai encore un peu peur pour la taille mais sinon, je la trouve aussi très mignonne !

Et en plus, ça m’a permis de « presque » finir ces deux coupons de coton.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mini robe des îles

J’ai dans mon Pinterest un certain nombre de robes et jupes pour enfants mais voilà, il n’y a pas beaucoup de fillettes autour de moi… En voyant ce patron, j’ai vraiment voulu l’essayer parce que je le visualisais très bien dans la fin d’un coupon de madras ramené de Martinique (= je vide mon placard à tissu pour pouvoir le re-remplir très vite = ou comment je me mens à moi-même en m’imaginant qu’une robe taille 2 ans va faire de la place pour les 6 m de tissus que j’ai achetés).

Ca tombait bien parce que la robe était en 2-3T, taille qui ne me disait rien mais qui parlait à une de mes amies du Québec, maman d’une petite fille.

Il fallait que je me dépêche un peu parce que les enfants, ça grandit vite et les saisons, ça change vite au Québec !

Je suis super contente de cette robe que je trouve trop mignonne ! En plus, je dirais presque qu’on peut la mettre dans les deux sens (avant et arrière). Par contre, j’ai un peu peur qu’elle soit trop grande pour la fille de mon amie… C’est ça quand on n’a pas les gens sur place ! Alors je vais faire un colis et si ça lui va, ce sera parfait et sinon, je suis sûre qu’elle trouvera une autre petite fille qui en profitera !

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Garde robe capsule 2017] Mars : Robe

Voilà enfin ma robe pour un mariage qui approche à grand pas ! Ca faisait un moment qu’elle n’attendait plus que des finitions et je vous la présente finalement.

J’ai ouvert mon livre « Grains de Couture Hommes et Femmes » d’Yvanne Soufflet et j’ai testé le premier modèle : la robe Opale. Ce livre ma faisait de l’œil depuis un moment, j’ai hésité à l’acheter parce que plusieurs modèles ne correspondent pas du tout à ma morphologie ou à ce que je mets habituellement MAIS j’ai craqué (comme beaucoup) sur la jupe Perle de Nacre et sur la robe Opale ET ça me faisait une base de modèle « homme ». J’ai donc mis ce livre sur ma liste de Noël en laissant le destin (= la famille) décider de son achat ou non. Autant vous dire que j’ai été très contente en ouvrant mes cadeaux !

En feuilletant le livre, j’ai été épatée par toutes les explications disponibles à la fin du livre. Personnellement, je n’ai plus trop besoin de tous ces détails mais bon, c’est pratique pour les débutantes ou en cas d’oubli (ça m’évitera de fouiller dans tous mes liens internet).

Les planches de patrons sont claires et chaque modèle est en couleur différente. Par contre, toutes les tailles sont dessinées de la même manière et n’ayant pas l’habitude, j’étais un peu perdue (rien de grave mais ça demande de l’attention parce que je suis toujours entre 2 tailles…).

Les marges de couture n’étant pas comprises, j’ai voulu faire les choses bien et je les ai rajoutées en décalquant le modèle… Déjà que je n’aime pas décalquer, là j’ai eu encore plus de mal que d’habitude et j’ai bien senti que c’était moins précis quand c’était à moi de le faire… C’est mon gros point négatif ! Autant vous dire que je n’ai pas grand chose à reprocher à ce livre pour le moment, c’est des détails et c’est surtout que ça me fait changer mes habitudes (rien de bien grave non plus).

J’ai décidé de commencer par la robe Opale tout simplement parce que cette année, plein de copains se marient et je trouvais qu’elle serait parfaite pour l’occasion.

J’ai acheté un coupon de lin turquoise après avoir vu cette robe que j’ai trouvée trop magnifique.

Je l’ai coupée en taille 42-44 et j’ai rallongé la jupe de 5 cm pour ensuite les supprimer lors de la couture… Et j’ai rajouté un petit nœud comme sur le modèle de présentation du livre ! Ma seule modification a été de creuser un peu plus les emmanchures.

Au final, je suis très contente de cette robe ! J’ai juste deux bémols à ajouter : l’encolure baille un peu (j’ai eu le même problème avec ma belladone, je sais comment corriger ça mais comme c’est assez léger, je ne m’en rends compte qu’au moment de l’essayage final…) et à refaire, je ne prendrais pas un tissu 100% lin parce que ça froisse énormément (mais je le savais en l’achetant…).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Zircon doudou

Cette robe Zircon et ses empiècements m’a fait de l’œil dès que je l’ai découvert. Alors quand le marché du tissu de Besançon est arrivé, elle m’a donné une excuse pour craquer sur tous les supers molletons exposés.

Soyons honnête, j’ai craqué sur tous les jolis tissus à motifs mais j’essaie (de temps en temps) de faire des vêtements un peu plus sobres. J’ai donc choisi un molleton uni bordeaux (vendu par 1,5 m…) et un autre couleur crème à motifs géométriques.

Arrivée chez moi, j’ai déchanté parce que dans mon craquage total au marché et mon obsession pour avoir une belle association de tissu, j’ai moins fait attention à l’élasticité du tissu… Résultat, le molleton bordeaux n’est pas aussi élastique que ce qui est demandé par le patron et au contraire, le tissu crème l’est un peu trop. En plus, j’ai eu des sueurs froides en voyant que le patron recommandait plus d’1,5 m de tissu… j’avais lu trop vite…

Heureusement, rien de tout ça ne s’est avéré un problème dans la réalisation de la robe (oui je me stresse pour rien des fois) ! Seul bémol, l’encolure gondole un peu, mais j’espère que ça passera après lavage.

Côté réalisation justement, j’ai été heureusement surprise. Je m’attendais à galérer pour coudre les empiècements et… pas du tout !!!  Résultat, elle a été finie en un temps record !!!

Je n’arrive pas à me décider sur le final de la robe. Elle est super confortable et toute douce mais j’ai du mal à juger le rendu de la silhouette. J’ai l’habitude de m’orienter plutôt sur des robes cintrées à la taille et là, c’est carrément l’inverse !!! Selon comme je me regarde, j’ai l’impression d’avoir mis un sac… ou pas…

Mais finalement, je suis quand même très satisfaite !!! Je vais me laisser le temps de m’habituer à cette nouvelle forme, je vais faire un crash-test au lycée voir les remarques de élèves et on verra si cette robe reste telle quelle ou si je la reprends à la taille.

Rendez-vous sur Hellocoton !