Le sarouel de l’éclair

Maintenant que ma surjeteuse est « réparée », j’ai décidé de ressortir mes fins de coupons pour faire des habits bébé-enfants.

Voilà donc un petit sarouel dans un patron déjà testé et approuvé.

Cette fois, j’ai fait une version « hiver » avec du molleton de ma robe Zircon et une chute de jersey noir pour la ceinture et les chevilles.

En temps normal, c’est déjà rapide à réaliser mais là, avec la surjeteuse, je suis allée encore plus vite ! Super pratique !

En espérant que ça tiendra chaud à un mignon petit gars cet hiver.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Texturé

Ma belle-mère m’a donné quelques coupons de jersey et si certains sont très colorés et/ou enfantin, il y avait aussi un coupon noir pas très grand, mais suffisant pour me tailler un débardeur dedans.

Pour ce projet « jersey », j’ai pris le temps de ressortir ma surjeteuse by Pfaff (Lidl), de relire calmement le mode d’emploi et de ré-enfiler tous les fils. Cette fois, miracle, ça marche ! Après lecture sur certains blogs, je pense que le problème était au niveau des bobines de tension qui devaient être mal enfilées. Comme quoi, des fois, il faut juste prendre le temps de bien faire… Alors évidemment, ça reste une surjeteuse Lidl, on verra combien de temps ça tient mais pour le moment, ça suffira bien !

J’ai ressorti un patron que j’avais repris sur un débardeur du commerce et avec lequel j’ai déjà fait mon débardeur « ananas » et voilà le travail !

Alors je ne suis pas convaincu à 100% par ce débardeur mais c’est un projet qui ne m’a pas coûté grand chose et qui m’a motivé à régler des problèmes qui trainaient depuis longtemps. Je vais pouvoir me remettre plus sérieusement à la couture du jersey (oui, j’y arrive tout aussi bien avec ma mac mais ça va quand même plus vite à la surjeteuse !).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bébé Yoda

Un de mes amis geek a eu un petit garçon il y a quelques mois… Je n’étais pas partie pour faire un cadeau geek (c’est d’ailleurs pour lui que j’avais fait le plaid/bavoir chouette) mais il m’a fait des allusions du genre « est ce que tu saurais faire ça ? » en me montrant un bonnet Yoda et un mini sabre laser en crochet.

Alors le crochet, ce n’est pas vraiment mon truc mais j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancée à l’aide de ce tuto.

2017_08_07 yoda hat Rémi

Côté réalisation, pour la partie bonnet, je n’ai eu aucun mal, j’ai fini par prendre le coup de main… Par contre, pour les oreilles, je n’ai toujours pas compris comment la différence droite-gauche se faisait… et je les trouvais un peu petites alors j’ai rajouté un rang (l’avantage du crochet, je trouve, c’est qu’on peut un peu bidouiller au fur et à mesure…).

Voilà donc un petit bonnet pour tenir chaud aux oreilles de ce petit pendant l’hiver !

Par contre, je n’ai pas eu le courage de me lancer dans le mini-sabre laser sans modèle qui me plaisait…

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Garde robe capsule 2017] Juillet : Pantalon

Ce mois-ci, je vous présente le forsythe trouser ! J’ai beaucoup hésité entre ce patron et l’oceanside pants… Mon choix s’est porté sur le premier parce qu’il y a des poches arrière passepoilées. Ce me permettait de découvrir un point technique !

Au départ, je cherchais un pantalon du même genre qu’un de mes pantalons fétiches du commerce (qui a été tellement mis qu’il a des trous irrécupérables). Alors oui, j’ai toujours dans l’idée de reproduire le patron mais de un, j’ai peur de me rater et de deux, j’ai la flemme parce qu’il y a beaucoup de pièces à reproduire (gros risque de faire beaucoup de travail pour rien !).

Pour un premier pantalon, j’ai décidé de ne pas prendre trop de risques en me lançant dans un pantalon large d’été. J’ai commandé du lin bordeaux chez Rascol (d’ailleurs, je n’avais jamais eu ce problème mais le coupon que j’ai reçu avait quelques trous… ça n’a pas posé de problème pour cette fois mais je ferai plus attention pour la prochaine) et c’était parti !

Sur le papier, j’étais sensée coupé une taille S (j’aime ça les patrons anglophones qui te donnent l’impression d’être mince !!!). Mais j’avais un peu peur quand même alors j’ai coupé entre les tailles S et M… Ensuite, j’ai fait des marges de coutures plus importantes donc je pense qu’au final, je retombe sur une taille S (comme quoi, j’aurai dû faire confiance au tableau des tailles dès le début). J’ai fait la version longue du patron mais j’ai élargi le bas des jambes et j’ai ensuite fait un ourlet en insérant un élastique à l’intérieur pour avoir un effet « bouffant » (et bien évidemment, ça ne se voit pas sur les photos… ).

Pour un premier pantalon, je suis plutôt satisfaite et j’ai démystifié les poches passepoilées (et je trouve que ça fait tout de suite plus pro ces poches). Je vais pouvoir remplacer mon pantalon à trous et comme il me reste encore pas mal de ce coupon de lin, je vais peut être tenter un nouveau short !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Qui a peur du loup ?

De temps en temps, quand je n’ai pas de projet précis en tête, je jette un œil sur mes tissus pour voir si l’inspiration s’en vient. Et c’est comme ça que je me retrouve à vous présenter cette petite robe.

Pour re-situer les choses, ça faisait un moment que j’avais repéré cette magnifique jupe et que je l’imaginais en robe pour la fille d’une de mes amies.

J’ai choisi le patron gratuit de la robe Poppy de Lou & me qui est super rapide à réaliser. Il me restait un bout de coton violet et surtout, j’ai pioché dans mon sac de chutes pour rajouter des appliqués « Petit chaperon rouge » (illustrations du net) et voilà une petite robe taille 4 ans.

Tous les appliqués sont réalisés avec mes chutes et les dents du loup sont en cuir (j’ai d’ailleurs fait la grosse gaffe de passer le fer dessus, elles n’ont pas aimé mais heureusement, j’ai pu sauver les meubles en rabotant un peu sa dentition). Après le chaperon rouge et le loup à l’avant de la robe, je trouvais le dos un peu triste alors j’ai mis un champignon et un petit oiseau Créenfantin.

Pour finir, il me restait juste assez de pressions KAM cœur pour attacher sur les bretelles.

Les côtés sont cousus en coutures anglaises et j’ai fait un ourlet avec un joli passepoil. Pour le coup, mêmes les finitions sont jolies, ça fait plaisir mais je me dit que ça va être aussi plus confortable pour la petite propriétaire.

Heureusement que mes copines ont des enfants, ça me permet d’utiliser mes chutes et de faire des beaux cadeaux tout en me faisant plaisir !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Housse pour ciseaux

Ma belle paire de ciseaux traine depuis toujours dans son sac en papier du mercier… Autant vous dire que ça tombe en confetti

J’ai donc pris le premier tuto trouvé sur le net pour me faire une belle housse de ciseaux.

Un bout de coton, un bout de ruban et des boutons et voilà le travail ! Comme c’était rapide et facile, j’en ai profité pour tester un nouveau point de broderie de ma mac (ce que je regrette un peu parce que ce n’est pas très régulier dans les angles à cause des épaisseurs de tissu) et j’ai rajouté un ruban pour éviter que mes ciseaux ne glissent hors de la housse. Je n’ai pas mis de thermocollant parce que je n’en avais plus en stock, donc bien évidemment, c’est un peu léger mais c’est toujours mieux que mon sac en papier et je pourrai m’en faire une autre si je me lasse !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Trop de couleurs

En attendant de vous montrer de vraies cousettes, voilà ma production de cet après-midi : une culotte avec mes chutes de jersey.

J’ai utilisé un patron gratuit qui ne me semble plus disponible (en tout cas, je ne le retrouve pas) mais heureusement, il en reste plein d’autres sur le net !

J’ai terminé mon jersey vert anis utilisé pour mon T-shirt Lubin et j’ai ajouté un élastique à culotte violet qui fait un super contraste. Par contre, c’est un peu trop coloré au goût de mon appareil photo, je n’arrive pas à vous montrer les « vraies » couleurs…

Dernier point sur les photos qui ne rendent pas justice au projet : les coutures gondolent mais le jersey est très élastique et une fois porté, ça va nickel.

Je commence à avoir un bon stock de culottes home-made !

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Garde robe capsule 2017] Juin : Short « vert Chataigne »

Heu c’est quoi cette couleur vous allez me dire ? Mais non, vous avez compris bien sûr, voilà un nouveau short Chataigne (= un de mes patrons les plus utilisé à ce jour) !

Je cherchais comment faire un peu de place dans mon placard (il me semble que je commence tous mes articles comme ça en ce moment) et je me suis dit qu’un short ne demandait pas tant de tissu que ça.

J’ai sorti la fin de mon coupon de lin utilisé pour mon Opale de mariage et après avoir essayé de nombreuses possibilités de placement des pièces, j’ai fini par trouver un moyen pour les faire toutes rentrer dans le coupon, tout en respectant le droit fil ! Alors il a fallu que j’aille fouiller dans mon sac de chutes pour les petites pièces, et les parementures et l’envers des poches sont coupés dans les derniers cm de mon coton vert d’eau. Mais cette fois, il ne me reste plus rien de ces tissus (sauf pour faire quelques appliqués parce que je garde les moindre cm).

Me voilà donc avec un short d’été qui m’a couté le prix d’une fermeture éclair ; c’est la seule chose que j’ai achetée (c’est assez rare pour être mentionné) !

En voyant les photos, j’ai réalisé qu’il y a quad même de gros plis sur le devant du short et qu’il faudrait que j’ajuste le patron pour la prochaine fois…

Ce projet n’était pas prévu mais peut rentrer dans ma Garde Robe Capsule !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sacs écolos

J’ai l’impression qu’en ce moment, la mode de l’écologie revient, le « zéro déchet » fait de plus en plus d’adeptes…etc. Je trouve ça génial !!! Mais il faut avouer que personnellement, je ne trouve pas que ce soit toujours facile à appliquer au quotidien. Alors j’y vais pas à pas.

Pour me motiver, j’ai décidé de me faire de jolis sacs, pour les fruits et légumes du marché, que l’on voit fleurir partout sur la blogosphère.

L’intention était bonne, je trouve mes sacs trop sympas (réalisés uniquement avec des chutes en plus) mais… les biais que j’ai utilisés sont trop raides… résultats, c’est très galère de faire coulisser les liens et donc impossible de fermer les sacs !!! C’est l’échec !!!

Pour me consoler, je pense que je vais utiliser à la maison, en les suspendant à des crochets…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Boxers Basiques

J’ai fait du tri dans mes petites chutes de jersey, de vieux T-shirts…etc et je me suis lancée dans la confection de quelques culottes selon ce patron que j’avais déjà utilisé ici et .

Cette fois, j’ai un peu mieux réfléchi et j’ai suivi le montage de la culotte Bel-Air, le résultat étant que les coutures sont prises entre les deux épaisseurs de tissu, c’est plus joli.

J’ai utilisé de l’élastique à culotte au lieu du biais élastique, ce que je trouve aussi plus sympa.

Même si j’aime bien ce modèle et que je suis satisfaite de ces culottes basiques, je n’accroche pas tant que ça sur les tissus utilisés (c’est d’ailleurs pour ça qu’ils traînaient dans mon placard depuis longtemps). Mais bon, ça dépanne !

Rendez-vous sur Hellocoton !