Saphir à la violette

Comme d’habitude, je m’y prends tôt pour mes cadeaux de Noël et cette année, j’ai de gros projets alors je n’ai pas le choix ! Premier défi : une chemise pour mon papa !

C’est la deuxième chemise de ma vie mais ma chemise Bruyère de Deer & Doe m’a mise en confiance ! Et je me lance dans un vrai projet pour homme alors un peu de pression quand même (surtout que je n’ai pas mon papa sous la main… heureusement, ma belle-mère était au rendez-vous pour prendre les mesures).

J’ai décidé de coudre la chemise Saphir de mon livre Grains de couture pour Hommes et Femmes parce que c’est un des modèles que je préfère.

Après consultation auprès de ma complice sur place, j’ai acheté du coton violet et j’ai complété avec de la doublure en coton rose de mon stock. J’étais bien contente de pouvoir jouer avec les couleurs et je sais qu’avec mon père, je peux me le permettre, il n’a peur de rien (ce qui n’est pas toujours une réussite d’ailleurs…) !

Côté métrage, c’est la deuxième fois que je me fais avoir avec les indications de ce livre… C’est beaucoup plus élevé que ce que j’utilise en réalité (genre il me reste 75 cm à 1 m…). Alors ce n’est pas grave (il vaut mieux que ce soit dans ce sens là que l’inverse) mais étant un peu limitée côté budget, ce n’est pas le top et ça me fait accumuler des tissus dont je ne sais pas trop quoi faire par la suite (je me suis fait un short dans la fin de coupon de mon Opale mais je ne vais pas me confectionner une collection de short non plus…).

J’ai coupé une taille 50, une taille au-dessus des mesures parce que j’ai lu que le modèle taille un peu juste et je préférais que ce ne soit pas trop ajusté (d’ailleurs, j’ai laissé le pli plat ouvert à l’arrière, sans mon papa sous la main, je préférais prendre de la marge !).

Côté réalisation, pas de problème particulier, j’ai découvert de nouvelles techniques, notamment pour les pattes de manches ! C’était un peu embêtant de devoir se référer au cahier de la fin de livre à chaque point technique (je n’avais pas eu ce problème avec ma robe Opale parce que je maitrise un peu plus la confection de robes maintenant), en même temps, j’imagine que c’est le plus simple pour un format « livre » par rapport aux patrons pochette. Ce n’est pas un gros problème mais ça fait perdre du temps de chercher les pages à chaque fois…

Au final, même si j’ai un peu peur qu’elle soit un peu grande (et oui, c’est ça de prendre des marges partout) je suis très contente de cette chemise ! Elle va devoir maintenant patienter un peu avant d’aller sous le sapin…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Marinière Trop-Top

J’ai bafoué ma règle d’or de n’acheter du tissu que lorsque j’ai le projet final en tête quand j’ai vu ce jersey chez Rascol…

Il a attendu un peu mais l’été aidant (enfin, surtout mes longues vacances…), je me suis décidée pour faire un Trop-Top. Les deux que j’ai déjà (ici et ) ont tout juste le temps de passer à la machine que je les remets aussitôt donc c’est un patron rentabilisé et efficace.

Par contre, pour cette fois, le jersey étant beaucoup plus fin et souple, c’était l’occasion de tester la version C avec le col bénitier.

Et finalement, je regrette un peu ce choix avec les rayures :

  • comme j’ai un peu cintré le modèle, je n’ai pas réussi à faire correspondre les rayures sur toute la hauteur du t-shirt…
  • à cause la souplesse du tissu, ça gondole un peu sous la poitrine (problème que je n’avais pas eu avec mes précédents Trop-Top) et comme c’est rayé, ça se remarque encore plus…

Finalement, je suis un peu déçue de ce T-shirt, mais je vais attendre de voir à l’usage…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Texturé

Ma belle-mère m’a donné quelques coupons de jersey et si certains sont très colorés et/ou enfantin, il y avait aussi un coupon noir pas très grand, mais suffisant pour me tailler un débardeur dedans.

Pour ce projet « jersey », j’ai pris le temps de ressortir ma surjeteuse by Pfaff (Lidl), de relire calmement le mode d’emploi et de ré-enfiler tous les fils. Cette fois, miracle, ça marche ! Après lecture sur certains blogs, je pense que le problème était au niveau des bobines de tension qui devaient être mal enfilées. Comme quoi, des fois, il faut juste prendre le temps de bien faire… Alors évidemment, ça reste une surjeteuse Lidl, on verra combien de temps ça tient mais pour le moment, ça suffira bien !

J’ai ressorti un patron que j’avais repris sur un débardeur du commerce et avec lequel j’ai déjà fait mon débardeur « ananas » et voilà le travail !

Alors je ne suis pas convaincu à 100% par ce débardeur mais c’est un projet qui ne m’a pas coûté grand chose et qui m’a motivé à régler des problèmes qui trainaient depuis longtemps. Je vais pouvoir me remettre plus sérieusement à la couture du jersey (oui, j’y arrive tout aussi bien avec ma mac mais ça va quand même plus vite à la surjeteuse !).

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Garde robe capsule 2017] Mai : Haut chaîne et trame

Pour ce mois-ci, c’est le haut chaîne et trame et j’ai jeté mon dévolu sur le haut Diamond de Grains de couture (oui, je rentabilise mon livre). Alors au départ, je n’avais pas prévu de faire ce modèle mais finalement, j’ai craqué sur un coupon de coton que j’ai directement visualisé ainsi…

Alors autant le dire tout de suite, j’avais de gros doutes sur le modèle parce qu’avec ma morphologie, un haut sans pinces, ce n’est pas l’idéal.

Mais j’avais vu des commentaires de personnes qui avaient cintré un peu à la taille et pour qui ça allait nickel donc je me suis lancée en faisant la même chose…

Comme quoi, je continue d’apprendre de mes erreurs : cintrer un haut en chaine et trame avec ma poitrine… et ben, ça fait des plis (j’aurai pu m’en douter) et ça aurait mérité que je rajoute une pince (j’ai eu peur d’empirer les choses alors j’ai laissé comme ça).

Même si je pense que je ne suis pas la personne pour mettre ce haut en valeur, je recommencerai peut être ce modèle mais soit je rajouterai une pince, soit je laisserai la coupe droite avec un tissu plus fluide.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Constellation

J’ai enfin réussi à utiliser un coupon de tissu à la composition étrange, synthétique… Je n’étais pas très convaincue parce que ça ne me semblait pas super agréable à porter mais comme j’avais décidé de faire un tri dans mon stock, je me suis quand même lancée.

Il faisait tout juste la bonne taille pour que je puisse tailler un Trop-Top dedans (version stretch avec revers de manche).

Comme la couleur me faisait penser à une belle nuit, j’ai rajouté des pressions KAM étoiles aux emmanchures et j’ai brodé une petite constellation à l’avant.

Et malgré mon hésitation à couper dans ce tissu, le résultat convient plutôt pas mal à ma jupe Châtaigne !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Première chemise !

Je me suis lancée un défi cet été : coudre une chemise ! Alors pour commencer, il faut que je vous dise que je ne mets pas trop de chemise… Ce n’est pas trop logique de me lancer un tel défi, MAIS quand j’ai vu le patron de la Bruyère, j’ai trop craqué !

Après une longue hésitation sur le tissu, puis sur le choix des boutons, je me suis lancée.

La réalisation n’a pas été trop compliquée, j’ai bien pris mon temps pour chaque étape. J’ai même fait des coutures anglaises comme recommandé « pour aller plus loin« . Les coutures anglaises, c’est le truc auquel je pense souvent mais que je n’ai jamais pris la peine de faire… Mais voilà, c’était noté dans les instructions alors comme je suis très scolaire, j’ai suivi.

J’ai pris beaucoup de plaisir à faire cette chemise et c’est très valorisant de voir que ça paie de prendre son temps : les finitions sont presque parfaites, ils restent encore quelques petites imperfections sur la doublure mais ce n’est vraiment pas grand chose.

J’ai même ressorti mes petites étiquettes pour l’occasion.

Tout ça pour dire que je suis très contente du résultat, je sens que je vais la mettre souvent cette chemise et ça me change !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un Lubin qui flash

Après le débardeur, il me restait encore assez ce duo de jersey pour un T-shirt ! J’en ai donc profité pour tester le patron du Lubin de Parfum du Ciel.

Je me suis méfiée pour le choix de la taille et j’ai bien fait. J’ai rajouté plus que des marges de coutures, heureusement parce que sinon, je ne rentrais pas dedans. Malgré ça, les manches sont quand même bien serrées, ça passe tout juste au niveau du coude.

Je commence à m’habituer à la couture du jersey, je me suis donc sentie pousser des ailes et j’ai testé l’appliqué inverse pour la première fois ! Me voilà avec un ananas en haut du dos.

J’ai aussi longtemps hésité sur la réalisation des manches : où mettre les ananas, où mettre le vert anis, symétrique ou non… J’ai opté pour des manches asymétriques et l’effet me plait bien.

Malgré le petit problème de taille, je suis super contente de ce T-shirt et j’espère qu’il m’apportera un peu de soleil quand on sortira les manches longues !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blouse Maya

Quand Les Cousettes a proposé un concours avec un patron à découvrir à la clef, j’ai été tentée direct ! Malheureusement, j’ai toujours autant de mal à tenir les délais quand ça touche à la couture et j’avais déjà pas mal de choses en attente… Autant dire que le concours est fini depuis un moment…

Ce n’est pas grave, mon objectif avec cette jolie blouse Maya, ce n’était pas le concours, c’était de tester si ce type de blouse convenait à ma morphologie (je ne mets jamais de blouse boutonnée à l’avant…).

J’ai donc réussi à faire rentrer toutes les pièces dans la chute de voile de coton rose utilisée pour la doublure de mon Aubépine (le truc qui ne m’arrive jamais, d’habitude il manque toujours 1 cm par-ci par-là).

J’ai trouvé la réalisation très facile, tout tombait bien, c’est super agréable ! J’avais un peu peur parce que c’était ma première boutonnière de ce type et c’était super simple.

Tout ça pour dire que je suis bien contente de ce patron.

Après, concernant la blouse et moi, il va falloir que je m’habitue à ce rose pétant mais je suis heureusement surprise par le rendu (je vais peut être mettre plus de blouse…). Je sens que je vais refaire ce patron dans d’autres tissus.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Datura chat

J’ai enfin pris le temps de faire des photos de cette Datura réalisé il y a déjà quelques mois… Il suffisait que le soleil arrive pour que je la sorte.

J’ai piqué l’idée chez Wild Hibiscus (mais je n’arrive plus à trouver le lien…. c’est ça aussi de mettre des années à réaliser une idée).

Comme d’habitude, aucun problème de réalisation avec Deer & Doe mais j’ai fait quelques modifications :

  • j’ai rallongé la blouse pour obtenir une tunique que je peux porter avec un legging pendant les grosses chaleurs
  • j’ai aussi cintré à la taille parce que sinon j’ai l’air d’une patate
  • j’ai oté la boutonnière à l’arrière

Elle est parfaite pour l’été, toute légère (coton et viscose), je sens qu’elle va être rentabilisé celle-ci.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des ananas au soleil

Je continue avec mes supers jerseys achetés au marché du tissu de Besançon, après les pandas, voilà les ananas !

Le vendeur devait me connaitre quand il a mis en évidence ces deux tissus sur son stand, j’ai craqué tout de suite, mon cerveau a cessé de fonctionner et mon cœur s’est emballé. Bon, ok, je me calme…

Comme les ananas riment avec été et chaleur, je me suis lancée dans le patronage d’un débardeur à partir d’un autre acheté chez Decathlon.

J’ai dû me rater dans les marges de couture parce que celui-ci est un peu plus moulant. Ce n’était pas l’effet voulu mais ça me convient quand même, c’est l’essentiel.

Je voulais mettre une boutonnière à l’arrière mais comme je n’avais jamais fait ça, je n’ai pas osé me lancer sur le jersey. J’ai triché avec une fausse boutonnière et des pressions en étoiles (je voulais mettre des boutons en forme d’ananas mais je n’en ai pas trouvé).

Il ne manque plus que la chaleur maintenant !

Rendez-vous sur Hellocoton !