Une mariée vintage

Ma belle-sœur, pour laquelle j’ai déjà fait plusieurs robes (comme ici et ), m’a demandé de lui faire une robe pour son mariage ! Ne nous emballons pas, ce ne sera pas la belle robe blanche de cérémonie (même si j’aime les défis, ça n’aurait pas été possible cette année) ! Ce sera une robe « vintage » pour la mairie.

Elle m’a montré ce qu’elle voulait dans le magazine Burda vintage hors série 53H (automne hiver 2014-2015) = la robe York mais avec la jupe qui commence à la taille.

6york_u0i0851__1

N’ayant jamais cousu en Burda, j’ai eu un peu peur lorsque j’ai coupé le patron car en le comparant aux autres robes que j’avais pu lui faire, il y avaient de grosses différences de taille… N’ayant pas la future mariée sous la main, j’ai décidé d’assurer mes arrières et de me baser sur un patron qui lui convenait = robe Opale.

La robe a donc été réalisée en utilisant le haut de la robe Opale de Grains de couture et en ajoutant une jupe cercle.

J’ai fait quelques modifications :

  • l’encolure est plus échancrée, les bretelles sont plus fines et les gouttes du dos ont été transformées en cœur
  • une ceinture à nœud, sur le même modèle que pour celle de ma Sureau, a été rajoutée
  • un petit nœud a été ajouté sur l’épaule

Côté tissus, j’ai déchanté quand j’ai reçu ce qu’elle avait choisi… Une sorte de voile rose (mousseline ?) et une doublure en crêpe assez lourde. Le genre de tissu que je ne travaille jamais quoi !!!

J’ai tenté d’éviter les problèmes en amidonnant les tissus au départ (en suivant ce tuto sur T&N)… et ça n’a pas fonctionné du tout (je ne sais pas du tout pourquoi….). Ce sera pour une autre fois.

Je voulais que la réalisation soit propre mais je n’ai pas réussi à monter la fermeture éclair comme je l’aurai voulu. En effet, le haut de la robe est composé de 3 épaisseurs de tissus (voile, crêpe et doublure en coton) et le bas uniquement de deux couches (voile et crêpe), le tout cousu ensemble à la taille. Résultat, j’ai bidouillé comme j’ai pu.

Pour la jupe, pas de difficulté, si ce n’est que comme elle n’est pas coupée dans le droit fil, elle s’est beaucoup déformée et j’ai dû tout recoupé correctement. Heureusement, j’avais anticipé ce problème et je m’étais laissé de la marge.

Finalement, je suis satisfaite de cette robe et plus important encore, la destinataire est ravie !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Opale de Noël

Suite à la toile réalisée il y a très longtemps, j’ai finalement réalisé la robe Opale pour ma belle-sœur pendant mes vacances d’été.

Comme c’est la troisième Opale (les précédentes étant ma robe de fêtes et la toile tout à fait mettable de ma belle-sœur) que je couds, je commence à maitriser la chose mais je suis toujours aussi contente du résultat final ! Le tissu qu’elle a choisi provient de Mondial Tissus et je me suis décidée pour un biais gris satiné pour marquer les empiècements.

J’ai rallongé le bas de 8 cm après le test sur la toile.

J’ai aussi doublé la partie jupe avec un tissu rose de mon stock. Je voulais faire une belle doublure bien propre mais j’ai été embêtée au niveau du montage, par la pose de la fermeture invisible… Donc finalement, la doublure est prise dans la couture des côtés de la robe, c’est moins joli que ce que je voulais mais ça passe quand même.

Pour finir, comme sur le modèle de présentation dans le livre, j’ai rajouté un petit nœud amovible à ajouter dans le dos.

Voilà donc une jolie robe d’été qui a fini sous le sapin (parce que j’aime bien être hors saison…) et qui lui va comme un gant (sur ce point, il faudra me croire sur parole).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Basalte de Noël #2 : le T-shirt

Je continue sur ma lancée de Basalte. Heureusement que j’avais choisi le T-shirt comme cadeau pour mon grand frère parce qu’il a fallu faire vite pour être dans les temps !

Les deux jerseys viennent des Tissus du Chien vert. C’est la deuxième fois que je commande chez eux et même si je trouve la qualité au rendez-vous, c’est la deuxième fois que je me fais avoir sur les couleurs qui ne correspondent pas à ce que j’imaginais… (c’est ça aussi d’acheter sur le net).

Pour en revenir au Basalte, la réalisation a été super rapide : un soir pour couper les pièces (j’ai eu de la chance que mes deux frères fassent la même taille, j’ai repris le patron du gilet), un soir pour assembler (avec ma surjeteuse) et un soir pour les ourlets. Et hop, c’était fini !

Par contre, il manque les marques pour raccourcir les manches sur la patron, rien de bien grave mais ça ne sert à rien de les chercher.

Je ne sais pas pourquoi j’ai attendu aussi longtemps pour coudre des vêtements aux hommes de la famille, c’est tellement rapide à faire (et toujours pratique) un T-shirt !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Basalte de Noël #1 : le gilet

Cette année, j’avais de gros projets pour mes cadeaux de Noël mais j’ai profité de mes vacances d’été pour les réaliser. Et c’était aussi l’occasion de me lancer dans des projets pour hommes. Après la chemise pour mon Papa, voilà le gilet Basalte pour mon petit frère. Alors ça a été difficile pour moi parce que mon frère ne porte que des choses sobres donc élimination des couleurs, je suis partie sur du gris intégral (difficile je vous dis !). Pour le modèle, c’est lui qui a fait le choix il y a très longtemps donc je ne prenais pas trop de risques.

J’ai choisi de coudre le gilet en molleton parce que je trouve qu’un gilet doit tenir un minimum chaud et je trouvais que du jersey serait un peu trop léger. Résultat, ma mac a eu un peu de mal avec certaines épaisseurs et sautait des points… Je suis repassée plusieurs fois et j’ai réussi à corriger plus ou moins ce problème (je crois qu’il va falloir que j’investisse dans plus d’aiguilles).

Au final, je suis quand même satisfaite de ce gilet et surtout c’est le premier truc que je couds pour mon frère, il était temps !

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Garde robe capsule 2017] Septembre : Jupe

La jupe Perle de nacre, c’est LE modèle de jupe que je cherche depuis que j’ai vu un modèle de ce genre dans le commerce ! Alors ensuite, le patron est sorti, j’ai craqué dessus mais j’ai résisté à l’achat du livre parce que j’avais déjà beaucoup de projets en tête… Et ensuite, on m’a offert le livre, je n’avais plus d’excuse !

J’ai trouvé un coupon de satin de coton (qui attrape la moindre poussière sur son chemin), légèrement élastique, et je me suis lancée.

Je l’ai coupée en taille 44 parce que je ne suis pas très fine de taille et je m’étais fait un peu peur avec la robe Opale… Donc j’ai pris un peu de marge (et j’ai bien fait !).

Je n’ai eu aucune difficulté particulière dans la réalisation, tout s’emboite parfaitement (malgré mon rajout un peu aléatoire de marge de couture). J’ai raccourci la jupe de 8 cm et j’ai mis une fermeture éclair invisible.

Je suis très contente de cette jupe, j’adore particulièrement la petite encoche dans le dos de la ceinture. Elle est parfaite pour ce début d’automne…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Saphir à la violette

Comme d’habitude, je m’y prends tôt pour mes cadeaux de Noël et cette année, j’ai de gros projets alors je n’ai pas le choix ! Premier défi : une chemise pour mon papa !

C’est la deuxième chemise de ma vie mais ma chemise Bruyère de Deer & Doe m’a mise en confiance ! Et je me lance dans un vrai projet pour homme alors un peu de pression quand même (surtout que je n’ai pas mon papa sous la main… heureusement, ma belle-mère était au rendez-vous pour prendre les mesures).

J’ai décidé de coudre la chemise Saphir de mon livre Grains de couture pour Hommes et Femmes parce que c’est un des modèles que je préfère.

Après consultation auprès de ma complice sur place, j’ai acheté du coton violet et j’ai complété avec de la doublure en coton rose de mon stock. J’étais bien contente de pouvoir jouer avec les couleurs et je sais qu’avec mon père, je peux me le permettre, il n’a peur de rien (ce qui n’est pas toujours une réussite d’ailleurs…) !

Côté métrage, c’est la deuxième fois que je me fais avoir avec les indications de ce livre… C’est beaucoup plus élevé que ce que j’utilise en réalité (genre il me reste 75 cm à 1 m…). Alors ce n’est pas grave (il vaut mieux que ce soit dans ce sens là que l’inverse) mais étant un peu limitée côté budget, ce n’est pas le top et ça me fait accumuler des tissus dont je ne sais pas trop quoi faire par la suite (je me suis fait un short dans la fin de coupon de mon Opale mais je ne vais pas me confectionner une collection de short non plus…).

J’ai coupé une taille 50, une taille au-dessus des mesures parce que j’ai lu que le modèle taille un peu juste et je préférais que ce ne soit pas trop ajusté (d’ailleurs, j’ai laissé le pli plat ouvert à l’arrière, sans mon papa sous la main, je préférais prendre de la marge !).

Côté réalisation, pas de problème particulier, j’ai découvert de nouvelles techniques, notamment pour les pattes de manches ! C’était un peu embêtant de devoir se référer au cahier de la fin de livre à chaque point technique (je n’avais pas eu ce problème avec ma robe Opale parce que je maitrise un peu plus la confection de robes maintenant), en même temps, j’imagine que c’est le plus simple pour un format « livre » par rapport aux patrons pochette. Ce n’est pas un gros problème mais ça fait perdre du temps de chercher les pages à chaque fois…

Au final, même si j’ai un peu peur qu’elle soit un peu grande (et oui, c’est ça de prendre des marges partout) je suis très contente de cette chemise ! Elle va devoir maintenant patienter un peu avant d’aller sous le sapin…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Marinière Trop-Top

J’ai bafoué ma règle d’or de n’acheter du tissu que lorsque j’ai le projet final en tête quand j’ai vu ce jersey chez Rascol…

Il a attendu un peu mais l’été aidant (enfin, surtout mes longues vacances…), je me suis décidée pour faire un Trop-Top. Les deux que j’ai déjà (ici et ) ont tout juste le temps de passer à la machine que je les remets aussitôt donc c’est un patron rentabilisé et efficace.

Par contre, pour cette fois, le jersey étant beaucoup plus fin et souple, c’était l’occasion de tester la version C avec le col bénitier.

Et finalement, je regrette un peu ce choix avec les rayures :

  • comme j’ai un peu cintré le modèle, je n’ai pas réussi à faire correspondre les rayures sur toute la hauteur du t-shirt…
  • à cause la souplesse du tissu, ça gondole un peu sous la poitrine (problème que je n’avais pas eu avec mes précédents Trop-Top) et comme c’est rayé, ça se remarque encore plus…

Finalement, je suis un peu déçue de ce T-shirt, mais je vais attendre de voir à l’usage…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Toile d’Opale

Ma belle-sœur a craqué, comme moi, sur la robe Opale de Grains de Couture. Je lui ai donc promis de lui en faire une un de ces jours. Mais comme je m’étais un peu fait avoir au niveau des marges de couture avec la mienne, je lui ai proposé de faire d’abord une toile. L’avantage, c’était que si ça tombe juste du premier coup, elle aurait deux robes pour le prix d’une !

J’ai donc fait un crash-test dans un coton à 2€ le mètre du marché, coloris blanc, dans l’idée de passer le tout à la teinture à la fin, si la robe convenait. J’ai cousu avec un fil mauve parce que je n’étais pas sûre de la qualité de celui-ci et je ne voulais pas que toutes les coutures ressortent blanches si elles ne prenaient pas la teinture.

Finalement, la robe tombe pile comme il faut, elle est juste un peu courte mais ça passe (donc je rallongerai la suivante).

Par contre, comme je suis plus rapide en couture qu’en teinture, ma belle-sœur va la teindre elle-même, histoire de profiter de la robe avant Noël !

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Garde robe capsule 2017] Mai : Haut chaîne et trame

Pour ce mois-ci, c’est le haut chaîne et trame et j’ai jeté mon dévolu sur le haut Diamond de Grains de couture (oui, je rentabilise mon livre). Alors au départ, je n’avais pas prévu de faire ce modèle mais finalement, j’ai craqué sur un coupon de coton que j’ai directement visualisé ainsi…

Alors autant le dire tout de suite, j’avais de gros doutes sur le modèle parce qu’avec ma morphologie, un haut sans pinces, ce n’est pas l’idéal.

Mais j’avais vu des commentaires de personnes qui avaient cintré un peu à la taille et pour qui ça allait nickel donc je me suis lancée en faisant la même chose…

Comme quoi, je continue d’apprendre de mes erreurs : cintrer un haut en chaine et trame avec ma poitrine… et ben, ça fait des plis (j’aurai pu m’en douter) et ça aurait mérité que je rajoute une pince (j’ai eu peur d’empirer les choses alors j’ai laissé comme ça).

Même si je pense que je ne suis pas la personne pour mettre ce haut en valeur, je recommencerai peut être ce modèle mais soit je rajouterai une pince, soit je laisserai la coupe droite avec un tissu plus fluide.

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Garde robe capsule 2017] Mars : Robe

Voilà enfin ma robe pour un mariage qui approche à grand pas ! Ca faisait un moment qu’elle n’attendait plus que des finitions et je vous la présente finalement.

J’ai ouvert mon livre « Grains de Couture Hommes et Femmes » d’Yvanne Soufflet et j’ai testé le premier modèle : la robe Opale. Ce livre ma faisait de l’œil depuis un moment, j’ai hésité à l’acheter parce que plusieurs modèles ne correspondent pas du tout à ma morphologie ou à ce que je mets habituellement MAIS j’ai craqué (comme beaucoup) sur la jupe Perle de Nacre et sur la robe Opale ET ça me faisait une base de modèle « homme ». J’ai donc mis ce livre sur ma liste de Noël en laissant le destin (= la famille) décider de son achat ou non. Autant vous dire que j’ai été très contente en ouvrant mes cadeaux !

En feuilletant le livre, j’ai été épatée par toutes les explications disponibles à la fin du livre. Personnellement, je n’ai plus trop besoin de tous ces détails mais bon, c’est pratique pour les débutantes ou en cas d’oubli (ça m’évitera de fouiller dans tous mes liens internet).

Les planches de patrons sont claires et chaque modèle est en couleur différente. Par contre, toutes les tailles sont dessinées de la même manière et n’ayant pas l’habitude, j’étais un peu perdue (rien de grave mais ça demande de l’attention parce que je suis toujours entre 2 tailles…).

Les marges de couture n’étant pas comprises, j’ai voulu faire les choses bien et je les ai rajoutées en décalquant le modèle… Déjà que je n’aime pas décalquer, là j’ai eu encore plus de mal que d’habitude et j’ai bien senti que c’était moins précis quand c’était à moi de le faire… C’est mon gros point négatif ! Autant vous dire que je n’ai pas grand chose à reprocher à ce livre pour le moment, c’est des détails et c’est surtout que ça me fait changer mes habitudes (rien de bien grave non plus).

J’ai décidé de commencer par la robe Opale tout simplement parce que cette année, plein de copains se marient et je trouvais qu’elle serait parfaite pour l’occasion.

J’ai acheté un coupon de lin turquoise après avoir vu cette robe que j’ai trouvée trop magnifique.

Je l’ai coupée en taille 42-44 et j’ai rallongé la jupe de 5 cm pour ensuite les supprimer lors de la couture… Et j’ai rajouté un petit nœud comme sur le modèle de présentation du livre ! Ma seule modification a été de creuser un peu plus les emmanchures.

Au final, je suis très contente de cette robe ! J’ai juste deux bémols à ajouter : l’encolure baille un peu (j’ai eu le même problème avec ma belladone, je sais comment corriger ça mais comme c’est assez léger, je ne m’en rends compte qu’au moment de l’essayage final…) et à refaire, je ne prendrais pas un tissu 100% lin parce que ça froisse énormément (mais je le savais en l’achetant…).

Rendez-vous sur Hellocoton !