[Garde robe capsule 2017] Septembre : Jupe

La jupe Perle de nacre, c’est LE modèle de jupe que je cherche depuis que j’ai vu un modèle de ce genre dans le commerce ! Alors ensuite, le patron est sorti, j’ai craqué dessus mais j’ai résisté à l’achat du livre parce que j’avais déjà beaucoup de projets en tête… Et ensuite, on m’a offert le livre, je n’avais plus d’excuse !

J’ai trouvé un coupon de satin de coton (qui attrape la moindre poussière sur son chemin), légèrement élastique, et je me suis lancée.

Je l’ai coupée en taille 44 parce que je ne suis pas très fine de taille et je m’étais fait un peu peur avec la robe Opale… Donc j’ai pris un peu de marge (et j’ai bien fait !).

Je n’ai eu aucune difficulté particulière dans la réalisation, tout s’emboite parfaitement (malgré mon rajout un peu aléatoire de marge de couture). J’ai raccourci la jupe de 8 cm et j’ai mis une fermeture éclair invisible.

Je suis très contente de cette jupe, j’adore particulièrement la petite encoche dans le dos de la ceinture. Elle est parfaite pour ce début d’automne…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Jupe tout doux

Quand le concours duo est sorti sur Thread and Needles, j’ai tout de suite voulu participer ! Mais en même temps, je ne voulais pas que ce soit un argument pour acheter de nouveaux tissus alors j’ai fouillé dans mes chutes.

Je n’y croyais pas trop mais j’ai réussi à faire rentrer une jupe Châtaigne dans ma fin de coupon du molleton utilisé pour ma Zircon dress. J’ai aussi utilisé un bout de passepoil qu’il me restait de ma Belladone… je n’ai eu à acheter que la fermeture éclair !

Je suis un peu serrée dans ma première jupe Châtaigne alors vu que je travaillais cette fois avec du molleton, j’ai gardé la même taille et c’est parfait !!! Je l’ai quand même rallongée de quelques cm pour pouvoir la mettre au boulot. Et comme le molleton n’est pas très extensible, j’ai laissé la fermeture éclair.

Tout ça pour dire que, même si je n’ai pas réussi à participer au concours, je suis très contente de cette jupe. Je l’ai testé au lycée et les élèves (qui ont découvert tout récemment que je faisais de la couture) m’ont fait plein de compliments.

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est l’hiver, je sors les moufles

Deux ans que j’ai repéré cette super jupe chez Du Fil et mon’ !!! Deux ans que c’est sur ma to-do list !!! L’an dernier, je n’ai pas eu le temps de m’y mettre (il faut dire que l’envie ne me prend que lorsque les températures descendent). Mais cette année, j’ai décidé de remédier à ce grand manque.

J’ai ressorti le coupon moutarde de ma grand-mère dans lequel j’ai déjà coupé ma jupe Châtaigne et j’ai réfléchi à quoi l’associer… Au départ, je voulais de la polaire blanche ou du minkee pour les poches mais malheureusement, ils étaient en rupture de stock… Je me suis alors rabattue sur du velours blanc à paillettes… Et là, ça brille et j’adore !!!

Pour les revers de poches, j’ai ressorti les chutes de coton à motif de la jupe Chardon de ma belle-sœur et je les ai fixés avec des pressions KAM.

Petit problème, j’ai mal calculé mon coup… je ne peux pas rentrer mes mains dans mes poches (en tout cas, pas facilement).

N’ayant plus de fil moutarde pour l’ourlet, j’ai décidé de faire une couture contrastée en utilisant le point de broderie en étoiles. J’aime beaucoup le rendu. Seul problème, ma machine à eu du mal à passer les épaisseurs sur les côtés de la jupe et du coup, impossible d’avoir des étoiles à cet endroit. Pour celles qui connaissent le motif, vous me comprendrez quand je vous dis que je n’ai même pas essayé de découdre l’ensemble… Je me suis rabattue sur un autre motif de surpiqûre sur les côtés… ce n’est pas l’idéal, mais j’espère que personne ne va se focaliser sur cette zone de la jupe.

Au final, je suis super contente de cette jupe, j’ai pu l’inaugurer pour aller au marché de Noël !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Chardon d’été

Après la Chardon pour ma belle-sœur, j’ai décidé de m’en faire une pour moi (je suis rentrée dans ma période égoïste = je couds pour moi = ma garde robe à besoin d’un peu de neuf).

Voilà donc ma nouvelle jupe Chardon !

Avec ces couleurs, je trouve que ça fait plutôt jupe d’été mais ça ne va pas m’empêcher de la mettre tout au long de l’année ! Surtout qu’avec ses poches, elle va même être pratique pour aller au boulot (sinon, je ne sais jamais ou mettre mes clefs…).

Je suis heureusement surprise par l’effet de cette jupe. N’ayant pas la taille très marquée, j’avais un peu peur de l’effet taille haute mais en fait, je trouve qu’elle rend très bien !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Chardon d’anniversaire

L’anniversaire de ma belle-sœur tombe dans une semaine (je suis dans les temps !) et je savais depuis longtemps que je voulais lui faire une jupe Chardon. Par contre, j’ai eu beaucoup de mal à trouver les tissus qui me convenaient.

J’ai trouvé le tissu à motif chez Mondial Tissu (vive les soldes !), mais ils n’avaient pas de tissus assortis (on s’entend que je voulais soit un coton rose, soit un coton violet de la même teinte que les motifs…).

J’ai fini par faire une commande chez Rascol pour le tissu uni. J’ai trouvé ce site très bien et les tissus que j’ai commandés semblent de bonne qualité. Par contre, je m’attendais à un tissu un peu plus fluide et ce n’est encore pas exactement de la teinte que je voulais (mais ça rend quand même bien je trouve).

Concernant la jupe, j’ai choisi la version avec le nœud dans le dos, que je préfère, aucune difficulté, j’ai même fait un effort sur mes finitions !

Pour terminer le cadeau, j’ai ajouté une petite pochette triangle toute simple que j’ai découverte ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Renouveau

Vous vous souvenez de ma petite jupe rose ? Ca va bientôt faire 4 ans qu’elle fait le succès de ma garde robe d’été. Elle fait partie de mes premières créas, toute simple à réaliser et pourtant, une sur laquelle j’ai reçu le plus de compliments (comme quoi, les choses les plus simples sont parfois les meilleures).

Mais voilà, je ne comprends toujours pas comment mais je l’ai retrouvée toute tâchée (ça ne se voit pas trop sur les photos mais c’est importable en réalité) après mon voyage en Martinique à la Toussaint. J’ai essayé d’ôter ces tâches par tous les moyens mais impossible !!!

J’ai donc décidé d’en faire une nouvelle en récupérant le jupon (qui est tâché aussi mais ça ne se voit pas heureusement), l’élastique et le ruban. Après beaucoup d’hésitation, j’ai décidé d’utiliser mon coupon de madras de Martinique (mon voyage m’ayant à la fois détruit une jupe et donné une nouvelle).

Je suis bien contente de ma nouvelle jupe qui arrive en même temps que les premiers rayons de soleil. Elle m’a aussi permis de voir ma progression niveau couture. Les finitions sur celle-ci sont bien plus propres que sur la première et ça fait plaisir !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jupe à la moutarde

En ce moment (enfin, c’est tout le temps en fait), je cherche des projets que je peux réaliser avec les tissus que j’ai déjà en stock. Pour les petites créations, je m’en sors facilement, j’ai plein de bouts de tissus qui attendent sagement. Mais pour les plus grands projets, les vêtements… etc, c’est un peu plus compliqué parce que je n’ai pas beaucoup de grands coupons, ou alors, le type de tissu ne convient pas à mes idées en cours.

J’ai un grand coupon de tissu moutarde indéfini, assez épais et je ne voyais pas trop quoi faire avec à part des sacs… Et c’est là que j’ai pensé au short Chataigne. Sauf que j’en ai déjà 2, dont un seul que je porte régulièrement, et je me voyais plutôt refaire un short pour l’été qu’encore un autre pour l’hiver…

Heureusement, j’ai pensé au tuto de la « jupe Chataigne » que j’avais noté mais jamais utilisé.

Me voilà donc partie pour une jupe d’hiver (un peu tard c’est vrai !).

2016_02_15 jupe chataigne

Cette fois, j’ai rajouté du passepoil pour marquer les poches et la ceinture (que j’ai complètement oublié de thermocoller alors j’espère que ça va tenir le coup).

Je ne sais pas comment j’ai fait mais je n’ai pas mis le passepoil tout au long du devant… Enfin, si je sais, j’ai posé mon passepoil avant de coudre les poches au devant… Je ne me suis rendue comte de cette bourde seulement après avoir posé la ceinture. A ce stade, j’étais tellement contente d’avoir réussi à bien centrer la pointe de la ceinture malgré le passepoil que je n’ai pas osé recommencer.

Ca fait un peu bizarre mais ce n’est pas non plus trop choquant je trouve.

Côté taille, c’est un peu juste au niveau de la ceinture, ce qui est bizarre vu que je me suis basée sur mon deuxième short Chataigne qui me va parfaitement… Alors soit c’est une erreur de ma part encore indéfinie, soit c’est à cause d’une différence au niveau des tissus utilisés.

Pour le reste, c’est presque nickel !!! Une fois que j’arriverai à faire de belles finitions intérieures, j’aurai atteint mon Graal !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tania chat

Pour mon anniversaire (en janvier), ma belle-mère m’a offert le patron de la Tania Culotte. Je n’ai pas eu le temps de m’y mettre cet été, je me suis dit que ça me ferait une jupe de rentrée et finalement, je la termine seulement (il était temps)…

J’ai utilisé le tissu Bennytex « origami chat » que j’adore (comme beaucoup de personnes vu la vitesse à laquelle il disparait !). Je découvre la fibranne viscose et une fois que c’est coupé, c’est aussi agréable à coudre qu’à porter !

2015_09_08 Tania2Pour la réalisation de la jupe-culotte (c’est glamour dit comme ça), j’ai eu 2-3 embêtements mais rien d’insurmontable.

  • 1er point : la fermeture invisible. La pose est réussie, mais je sens que je vais quand même investir dans un pied spécial « fermeture invisible », ça m’évitera des sueurs froides !
  • 2ème point : j’ai eu de gros problèmes pour assembler la ceinture à la jupe… Impossible de centrer les 2 coutures des côtés, il manque 1 cm… Je ne comprends toujours pas pourquoi mais je suis passée outre… La ceinture n’est pas centrée mais « ça ne se voit pas si on ne le sait pas« , comme dirait ma maman.
  • 3ème point : je n’ai pas compris la méthode d’assemblage de la doublure avec la ceinture. J’ai repris l’explication de Dee&Doe pour le short Châtaigne que je trouvais bien plus simple, et j’ai surpiqué le bas de la ceinture ( c’est plus joli à l’intérieur et en plus, ça évite de ramasser plein de fils après chaque lessive).
  • 4ème point : l’ourlet, ça a été toute une aventure. J’avais bien lu qu’il fallait attendre au moins 24h avant de le coudre, pour laisser le tissu se détendre, et effectivement, c’était indispensable !!! Par endroit, j’ai dû recouper plus de 8 cm !!! Pour le coup, la jupe devient vraiment courte. Ca ne me pose pas de problème mais il faut se méfier si on n’est pas prévenu.

2015_09_08 Tania3Finalement, j’aime bien le rendu de cette jupe. Il faut juste que je m’habitue à la taille haute et elle sera parfaite pour l’hiver avec des collants !

Rendez-vous sur Hellocoton !