Hack ton Plantain #1

Depuis que je me suis lancée dans la couture jersey, je craque sur le moindre patron de T-shirt qui sort… Heureusement, je suis plutôt raisonnable (et avouons un brin radine) alors je résiste ! J’essaie de me motiver à faire avec ce que j’ai ! L’avantage du jersey, c’est que c’est extensible donc je trouve ça plus simple à modifier qu’un patron en chaine et trame (et aussi, un T-shirt basique, ça me semble plus simple à modifier qu’une robe).

Etant en possession du patron du Plantain de Deer & Doe qui taille parfaitement, je suis partie de là (ça m’a permis de tester la nouvelle version). Mon Pinterest est rempli d’une multitude de Plantain aussi divers et variés que possible (bravo pour tout ça et merci pour l’inspiration !). Mon choix final a été dicté par mon stock de tissus : ce sera un Plantain en mode Basic three comme vu ici.

Et ben ça tombait tout pile pour finir les deux coupons de jersey que j’avais utilisés pour faire le Basalte de mon grand frère (comme quoi, ce n’était pas la peine de commander autant de tissus… il me reste même encore un petit bout du jersey vert à motifs).

Côté réalisation, j’ai fait le maximum à la surjeteuse, donc ça a été super rapide. Je vais peut-être juste cintrer un peu plus parce qu’il a tendance à remonter un peu à l’avant (je n’ai sûrement pas fait la séparation entre haut et bas à l’endroit idéal).

Le seul truc sur lequel je dois encore m’améliorer pour la couture en maille, c’est les ourlets (surtout quand le jersey est fin) : ils gondolent souvent parce que j’ai tendance à tirer un peu trop sur le tissu pour ne pas que ça coince (malgré le pied double entrainement…). Pour cette fois, j’ai testé le « Solufix » : j’ai commandé un petit bout pour tester. J’ai collé une bande à la place de mon ourlet, plié le tout (ce qui me donnait une épaisseur de tissu + une épaisseur de tissu sur lequel était collé le Solufix). Pour coudre l’ourlet, ça stabilise vraiment, c’était super ! Par contre, je pense qu’il aurait fallu que j’en mette sur les deux épaisseurs de tissus parce qu’après lavage, c’était tout plissé (comme si mes deux épaisseurs de tissus n’étaient pas en face l’une de l’autre). Tout ça pour dire que le Solufix peut être une bonne idée mais que je ne l’ai pas utilisé correctement à mon avis.

Je suis quand même satisfaite du résultat : un nouveau T-shirt pour ma garde-robe qui commence à vieillir sérieusement !

Malgré le succès de ce « hacking », vais-je résister pour autant aux patrons jersey qui me font de l’œil ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s